La prescription d'un médecin n'est pas nécessaire à la réalisation d'un bilan. Ce sont donc les parents qui sont à l'initiative de cette demande, parfois sous les recommandations des intervenants évoluant auprès de leur enfant (enseignants, orthophoniste, ergothérapeute, psychomotricien, etc.).