Un enfant dyspraxique est un enfant souvent décrit comme maladroit. Il présente des difficultés à effectuer les petits gestes du quotidien (s’habiller, lacer ses chaussures, se moucher, utiliser une clé, tracer des traits, couper des aliments, etc.), ce qui explique en grande partie son manque d’autonomie comparativement aux autres enfants de son âges. Il manque d’aisance et d’adresses dans les activités sportives, peine à s’orienter dans l’espace. Ses gestes manquent de précision et ses cahiers à l’école sont souvent mal tenus et mal organisés, avec une écriture parfois illisible. Souvent taxé de paresseux ou d’enfant peu appliqué, il déploie au contraire des ressources immenses pour accomplir de simples gestes.

 

La dyspraxie est donc un trouble qui affecte l’habileté et la réalisation d’un geste moteur, en raison d’une anomalie de la gestion même du geste, de sa programmation.